La génétique au service des Baleines

L’équipe scientifique du Cétamada research boat a entrepris la première biopsie de la saison. Le premier juillet 2014, des tissus ont été prélevés sur un groupe de baleines. Ces échantillons d’une valeur scientifique inestimable nous permettront de mieux comprendre la migration qu’effectue ces animaux tout droit venus des eaux glaciales de l’Antarctique.

La Biopsie est le fer de lance du programme de recherche BAOBAB. Il s’agit d’une méthode indolore pour les baleines qui consiste à leur prélever un morceau de peau et de lard à l’aide d’une arbalète. L’analyse génétique qui en suivra permettra de déterminer le sexe des individus et contribuera à dresser une structure sociale déjà clairement identifiable chez les baleines à bosse. To date, 5 tissus différents ont été récoltés. Les ambitions de l’association Cétamada sont fortes. Last year 88 individus ont été biopsiés, ce chiffre sera t’il atteint pour cette saison ?

Lauric Reynes

Nouvelle imageDSC_1038-2DSC_0657

Info: LE CACHALOT DE 2012, the’équipe scientifique en action

Mission cachalot

In 2012 un cachalot s’est échoué sur la côte Est de l’île Sainte-Marie. L’équipe de Cétamada l’avait alors découpé en 3 parties (pour pouvoir le tracter jusqu’à la plage) puis mis sous terre pour permettre la décomposition naturelle de l’animal qui était déjà à un stade avancé de putréfaction.

CétaMada s’est alors vu confier la mission de reconstituer entièrement le squelette de ce cachalot, pour pouvoir l’exposer par la suite au centre ville de Sainte-Marie.

C’est en juin dernier que le fameux squelette a été déterré avec pas moins d’une trentaine d’hommes pour pouvoir extraire du sol tous les os de cet animal mesurant au total près de 10 m. Reminder, un cachalot est un mammifère marin de la même famille que les dauphins (Odontocètes = « Baleines à dent ») pouvant mesurer jusqu’ à 18m et peser près de 60 T. Il est caractérisé par sa large tête carrée remplie d’un liquide huileux, du nom de spermaceti, lui permettant de descendre à des profondeurs incroyables de l’ordre de 3000 m !

L’opération « déterrement » a duré toute la journée du 03 June. La quasi-totalité des os a pu être récupérée. Il manque cependant une partie très intéressante du squelette : la mâchoire inférieure du cachalot où sont présentes les dents, prouvant que cet animal fait bel et bien parti de la famille des Odontocètes.

Avant de pouvoir manipuler les os, il a fallu procéder à un nettoyage complet de ces derniers permettant d’enlever la forte odeur imprégnée dans les os et leur rendre leur couleur d’origine. Eau bouillante, bain de soude, grattage à la brosse métallique, bain de javel, toutes ces étapes ont été nécessaires pour parvenir à enlever toute la graisse animale infiltrée dans les cavités de ces os spongieux.

Désormais, le montage du squelette est en cours ! Currently, toutes les vertèbres ont été assemblées sur des barres de fer maniables reconstituant ainsi la colonne vertébrale entière du cachalot. Certaines côtes avaient été brisées suite à la découpe de l’animal mort en 2012 ; elles ont pu être reformées grâce à un mélange de fibre, résine et ciment fin. Par la suite elles ont été ajoutées à la colonne vertébrale à l’aide d’une structure métallique reconstituant ainsi la cage thoracique.

La partie la plus délicate de la reconstitution reste à venir : la mise en place de la tête ! Elle mesure 2 m et pèse près de 100kg. Il faudra donc user de ruse, de force et de patience pour la fixer au reste du corps…

Toute l’équipe de CétaMada a hâte de pouvoir enfin admirer ce magnifique squelette de cachalot qui sera suspendu dans les airs, et de pouvoir inviter tous les Saint-Mariens et touristes de l’île à se joindre à eux pour ce beau spectacle !

10487330_10152381624579678_2477495002134677221_n10552471_10152381624554678_7595192419109072039_n

Formation des écovolontaires 2014

Nombreux sont ceux qui ont répondu à l’offre d’éco volontariat en cette saison 2014. Qu’ils soient éco volontaires touristiques ou scientifiques, la formation a duré une semaine du 22 to 28 June 2014.
Cette semaine de formation consiste à préparer les futurs guides naturalistes, améliorer leurs connaissances sur les mammifères marins et surtout maîtriser le code dapproche des baleines à bosse (pour rappel, le code dapproche est issu dune loi malgache datant de 2000) avant de rejoindre les opérateurs partenaires de Cétamada de la Grande Ile. Le Président de Cétamada, Henry Bellon a ouvert lensemble des formations en présentant brièvement lassociation avec ses diverses actions. Au total, une dizaine de formateursinterviendront durant la semaine. La journée, et la semaine toute entière, s’annoncent bien remplies!!!…

10489920_10152341211349678_6931892287365500672_n1544954_10152341228729678_8988258693056028068_n10406763_10152341228889678_6703265569613085116_n