Echouage d’une baleine à bosse, à Sainte Marie

Mardi 6 Septembre 2011, à 14h, une baleine à bosse s’est échouée sur la plage d’Androngatsara, côte Nord Est de Sainte Marie.

Lieu d’échouge

D’après les informations recueillies sur place, cette baleine a été poussée jusqu’à la plage par les membres de son groupe, au nombre de quatre.  Par la suite, ces derniers seraient repartis.

Les nouvelles se sont vite éparpillées : les gens se sont jetés sur la viande fraiche. En effet, la baleine était encore vivante lorsque les villageois ont commencé à la découper.

Ce n’est seulement qu’une dizaine d’heure après l’échouage (Mercredi 7 Septembre, à 6h du matin) que CétaMada a reçu l’information. Une équipe composée de Marialejandra Faria, la biologiste de l’association ; Sophia RAKOTOHARIMALALA, une écovolontaire, Julot, l’animateur environnemental ; et quelques chercheurs de l’Institut Pasteur, est venue sur place pour faire une inspection, et quelques prélèvements. Malheureusement, une fois sur place, 70% de l’animal a été déjà découpée. Les brochettes de viande de baleine n’ont pas tardé à faire leur apparition au bord de la plage, ainsi que l’huile de baleine. Il est à noter que le litre de cette huile coute environ 60 000 Ariary.

Pour faire face à de telle situation, CétaMada est en train de mettre en place un réseau national d’échouage afin de répondre rapidement à un événement d’échouage dans une zone donnée

8 réflexions au sujet de « Echouage d’une baleine à bosse, à Sainte Marie »

  1. Qu’est ce qui est le plus triste : la mort de cette baleine ou la pauvreté qui a poussé les gens a profité de cette viande gratuite ? On est loin de la pêche exterminatrice du Japon… Il est important que Cetamada Madagascar continue ses actions de sensibilisation sur les baleines auprès des St Mariens pour que la prochaine fois les observations et prélèvements soient faits avant les brochettes.
    Florence.

  2. Bonjour à tour. Je suis très heureux de recevoir vos news letter très intéressantes et qui me replongent à chaque fois dans votre univers, sainte Marie et celui des baleines.
    J’ai seulement un requête à vous faire QUAD SAINT MARIE n’apparaît pas dans la liste de vos membres sur votre site comme dans vos news. J’ai fait le nécessaire auprès de votre secrétariat dans ce sens en juillet. Merci de corriger au plus vite.
    Bonne journée
    Jacky JAYAT

  3. Dear Cetamada

    Thank you so much for continuing to send me newsletters of your important work. We have the fondest memories of our 2010 visit to Madigascar and wish you good fortune with all your projects and initiatives.

    Kindest regards

    Bob Wood

  4. Dear Cetamada

    Thank you so much for continuing to send me newsletters of your important work. We have the fondest memories of our 2010 visit to Madigascar and wish you good fortune with all your projects and initiatives.

    Kindest regards

    Bob Wood

  5. bonjour,
    pourquoi cette baleine a-t-elle été poussée par les membres de son groupe vers la côte ? surtout si elle était vivante ?

  6. Bonjour,

    Vous avez raison, il est important que CétaMada continue les actions de sensibilisation. C’est justement pour cette raison qu’on est en train de créer un réseau d’échouage autour de Madagascar.

    Merci pour l’intérêt que vous portez à nos actions.

  7. Je suis extrêmement surpris de voir ça, en effet j’y était quelques heures plus tôt, du moins quelques jours plus tôt car la carcasse n’était pas encore dans cet état. J’étais dans un excellent hôtel a 2km de la baleine, et après avoir vu 200personnes armés de couteaux s’y rendre, nous n’avons eu cas les suivre. Selon eux, ce n’est qu’un baleineau qui avait un comportement étrange, sans doute une maladie et le courant a transporté le corps sans vie vers la plage

  8. De plus, pour avoir était un « privilégié », car cette « bénédiction » pour reprendre leurs mots, est assez rare, je les ai vu clairement. N’allez pas croire que c’est la viande la plus convoitée mais bien la graisse, qu’il vendent à prix d’or à fin d’en faire des parfums…. la personne présente lors de la photo ne pourra me contredire, elle pourra témoigner des nombreux feux prés de la foret qui leurs servaient a faire fondre la graisse (liquide elle est plus facile à transporter)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>